Le Mag – N°12 – Fév. 2019 – Spécial Productions végétales

Pour consulter le 12ème numéro du Magazine de la Conversion dans son intégralité, veuillez cliquer ici Le Mag - N°12 - Fév. 2019 - Spécial Productions végétales 1

Dossier Viticulture
La Flavescence dorée en Agriculture Biologique

La flavescence dorée est apparue dans les années 1980 en Occitanie. Aujourd’hui, tout le vignoble régional est touché. L’ensemble des viticulteurs sont concernés par cette problématique et ceux envisageant un passage en agriculture biologique doivent en tenir compte dans leur projet de conversion. Cette maladie est causée par un phytoplasme qui, après s’être multiplié dans la sève de la vigne, engendre le dépérissement du cep. Ce phytoplasme est véhiculé et transmis par un insecte : la cicadelle de la flavescence dorée.

Dossier Grandes Cultures
Maîtriser la fertilité et le salissement de ses parcelles

La fertilité des parcelles et leur salissement sont les deux aspects essentiels à maîtriser pour réussir ses grandes cultures biologiques. Afin d’atteindre cet objectif, il est nécessaire de connaître les différents leviers agissant sur ces paramètres.

Dossier Maraîchage
Lutter contre les bio-agresseurs en maraîchage biologique

Pour sa 3ème année, la journée régionale maraîchage Occitanie (JTMO) organisée par la Chambre départementale de l’Agriculture 31 et Interbio s’est déroulée le 20 novembre 2018 en Haute Garonne.

Comment intégrer des méthodes innovantes, quels systèmes de culture, quelles méthodes alternatives de lutte contre les bio – agresseurs ?

Les tous derniers résultats des expérimentations de protection des cultures légumières étaient présentés aux 70 participants, producteurs, conseillers techniques, formateurs, enseignants, porteurs de projets.

Dossier Fruits et Légumes
Fruits et Légumes en Occitanie – Une filière en pleine expansion

A l’Est, comme à l’Ouest de la région, tous les territoires contribuent au développement de cette filière et de production qui correspondent à une attente forte des consommateurs qu’ils résident ou non en Occitanie. Cette filière a toujours été marquée par la dualité circuits courts et circuits longs. Il s’agit pour le citoyen Occitan intéressé par la vente directe ou le client des magasins bio de proximité de « consommer bio et local parce que c’est l’idéal ». Pour les transformateurs et les distributeurs d’Occitanie, comme dans toute la France, l’enjeu est d’être approvisionné au plus près de son lieu d’activité. Le Plan Alimentaire de la Région Occitanie qui se met en place prend en compte les attentes citoyennes, en prévoyant d’encourager le référencement des produits bio de la région, dans la restauration des lycées. Comme le montre les données de l’Observatoire Economique d’Interbio Occitanie, la production régionale a la capacité de fournir la restauration collective. La rencontre et les visites réalisées chez le transformateur Prosain ainsi que chez les grossistes distributeurs de la région Toulousaine, montrent s’il en était besoin que les possibilités de développement de la production en région sont importantes et doivent être accompagnées par un appui conséquent pour structurer les filières.